« Help me ! » : tout le développement personnel en un livre

Hello !

Cette semaine, un article un peu différent. Je vous parle lecture et développement personnel.

J’ai eu la chance de recevoir et de lire Help me ! : Comment le développement personnel n’a pas changé ma vie de Marianne Power. Dans ce livre, l’auteure raconte un challenge un peu fou : pendant un an, elle a lu et appliqué à la lettre douze célèbres ouvrages de développement personnel. Chaque mois, elle s’est plongée totalement dans l’univers et les recommandations de ces différentes méthodes pour atteindre la perfection : argent, amour, confiance en soi, peurs, poids… Sera-t-elle mieux dans sa peau, dans sa vie, dans sa tête à la fin de cette année ?

J’étais honnêtement très sceptique au démarrage, car je ne suis pas du tout branchée développement personnel. Je n’ai jamais vraiment lu ce type de livre, car je n’aime pas l’idée que l’on me donne des directives sur comment mener ma vie pour qu’elle soit plus belle. Mais j’étais aussi curieuse, et je me suis donc plongée dans cette lecture. J’ai réellement adoré ce livre ! A chaque chapitre, chaque méthode de développement personnel qu’elle développe, je m’arrêtais, et j’avais besoin d’en parler avec Aurore. Je n’ai jamais mis aussi longtemps à lire un livre ! Je faisais des pauses d’une semaine entre chaque partie pour « digérer » les informations et réfléchir aux sujets abordés. Je l’ai trouvé drôle, touchant, passionnant.

Lorsque l’éditeur m’a contactée pour me proposer d’interviewer l’auteure, j’ai tout de suite accepté, surtout que j’ai partagé cette expérience avec d’autres blogueuses qui ont, elles aussi, été touchées par ce livre.

Voici donc ci-dessous l’interview collaborative de l’auteure que nous avons réalisée ! Je ne vous ai pas mis toutes les questions, mais vous pouvez retrouver l’intégralité de l’interview de chaque blogueuse sur son blog directement, je vous ai mis des liens cliquables sur leurs prénoms.

Vous pouvez retrouver le livre en cliquant ici !


Interview de Marianne Power :

Mes questions :

– Pensez-vous que le développement personnel est une tendance éphémère ou réellement un nouveau mode de réflexion qui va perdurer ?

Bonne question !! Je pense que cela va continuer, mais que cela va au-delà des livres, mais aussi des cours en ligne, des communautés et des réunions dans la vie réelle. Au Royaume-Uni, il existe une organisation appelée Shelf Help, qui organise des clubs de lecture dans le monde réel, où les gens se rencontrent une fois par mois pour discuter d’un livre de développement personnel et de ses liens avec leur vie. Je pense que ce dont nous avons le plus besoin maintenant, c’est d’être ensemble, d’être honnêtes les uns avec les autres et de s’entraider.

– Auriez-vous envie de réitérer l’expérience avec un nouveau challenge d’un an autour d’autres livres de développement personnel ?

Oui, je voudrais faire une autre année d’amour et une autre année d’argent.

– Le business du développement personnel vise-t-il principalement les femmes ? Si oui, pourquoi selon vous ?

Une autre très bonne question. Je ne sais pas. Il existe de nombreux auteurs tels que Tony Robbins, Tim Ferriss, Mark Manson et Neil Strauss qui écrivent sur la façon de mieux vivre votre vie d’une manière qui semble s’adresser principalement aux hommes. Ils intègrent la forme physique, la productivité, les relations et un peu de spiritualité. Cependant, certains croient que beaucoup de livres de développement personnel sont destinés aux femmes et que si vous allez lire des lectures d’auteurs de développement personnel, c’est surtout les femmes présentes dans la salle. Les femmes sont peut-être plus disposées à vouloir s’améliorer et aussi trop prompt à penser qu’elles ne sont pas assez bonnes et qu’elles doivent en faire plus. Certains soutiennent que le développement personnel ne fait qu’accroître la pression exercée sur les femmes – il ne suffit pas d’avoir du succès ou de bien paraître, il faut maintenant méditer et journaliser !

– Le développement personnel, est-ce que c’est vraiment un besoin pour les gens de se trouver, de se faire confiance, ou encore une énième pression dans la recherche de la perfection et de la réussite ?

De très bonnes questions! Je pense que le plus curieux pour nous tous est de nous trouver et de nous faire confiance, mais je ne m’en suis rendu compte qu’après avoir failli perdre la raison en essayant de trouver la perfection et le succès.

– Si vous ne deviez conseiller qu’un seul livre, lequel ?

Le Pouvoir du moment présent par Eckhart Tolle. Ce n’est pas une lecture facile mais il y a une telle sagesse et vérité. Tout ce que nous avons c’est le moment présent. Alors, prenez une grande respiration et prenez tout cela en profondeur


 

Nancy :

– Combien de temps avez-vous pris pour écrire votre livre ? 

Du début à la fin, quatre ans !! J’ai passé 16 mois à pratiquer des livres de développement personnel puis j’en suis sortie et j’ai écrit, réécrit et réécrit encore. Une année de ce travail a probablement été écrite à temps plein. J’ai trouvé que c’était un processus vraiment difficile.

– Comment aborderiez-vous le développement personnel pour les gens sceptiques ?

Je comprends tout à fait les personnes qui sont sceptiques et si le développement personnel ne vous attire pas, il n’est pas nécessaire de le faire. Certaines personnes trouvent d’autres façons de vivre leur vie, elles trouvent un sens grâce à leur famille, a la nature ou à l’art. Ils obtiennent des conseils des autres plutôt que des livres. Je pense que c’est bien.

– À partir de quel âge peut-on s’ouvrir au développement personnel ?

J’aurais aimé lire certains de ces livres quand j’étais adolescente. Des livres qui parlaient du sentiment de ne jamais être assez bien, sur la dépression ou sur l’anxiété. Quand j’ai commencé à lire du développement personnel à l’âge de 20 ans, les livres m’ont fait me sentir moins seule et cela aurait été bien de les avoir  quand j’étais plus jeune.


 

Sophie :

–  Quelle a été votre action la plus difficile à effectuer ?

Faire un stand-up comique et marcher vers un homme dans un café. Les deux étaient terrifiants.

– Est ce que cela vous a vraiment aidé à sortir de la dépression ?

C’est en lisant Le Pouvoir du moment présent de Eckhart Tolle que j’ai compris pour la première fois que mes pensées autocritiques n’étaient pas réelles, elles ne me disaient pas la vérité. Ils étaient comme des disques que je jouais constamment. La lecture de ce livre m’a permis de rompre temporairement avec ces pensées et m’a empêché de plonger plus profondément dans la dépression dans laquelle je commençais à sombrer. Cependant, je ne peux pas dire que le développement personnel m’a guéri de la dépression. Pas du tout. J’ai eu une grosse période de dépression en écrivant le livre et j’accepte d’être une personne qui monte et descend. Cependant, je le comprends mieux que jadis et je peux maintenant le voir plus clairement lorsque cela se produit.

– Pensez-vous que les psychologues devraient encourager leurs patients à faire ce type d’actions comme indiqué dans les livres que vous avez lus ?

Certains des exercices ont été très utiles – affronter mes peurs le premier mois était super, et consulter mes relevés bancaires était très nécessaire ! Aussi, l’amour-propre dont parle Louise Hay, qui consiste à se regarder tous les jours dans le miroir et à se dire : « Je m’aime et je m’approuve moi-même » peut paraître ridicule, mais je pense que c’est important. Faire les choses avec l’aide d’un psychologue est mieux que de le faire soi-même.

– Comment résumerez-vous votre livre en 5 mots ?

Drôle, honnête, réel, chaleureux, serviable.


Lilia :

– Quelle principale leçon retirez-vous de cette expérience ?

Que je vais bien comme je suis, que je n’ai pas besoin d’être parfaite pour être un bon être humain.

– Quel principal conseil donnerez-vous à ses lecteurs ?

Que tu vas bien comme ça ! Oui, c’est génial d’aller dans le monde, d’essayer de nouvelles choses et d’être courageux, mais souvenez-vous que vous n’êtes pas obligé d’être plus que ce que vous êtes en ce moment.

– Comment avez-vous fait le choix des ouvrages de développement personnel ? Comment avez-vous décidé que c’était les bons pour mettre en pratique ?

J’ai choisi des livres qui abordaient des domaines dans lesquels j’avais besoin d’aide – des livres sur les hommes et l’argent, ainsi que des livres qui m’étaient recommandés par des personnes – comme Daring Greatly de Brene Brown. Je ne sais pas s’il existe une bonne ou une mauvaise façon de mettre ces livres en pratique, j’ai juste choisi les morceaux qui me semblaient être les plus importants et j’ai essayé de mettre en œuvre les directives.

– Pouvez-vous expliquer le titre ? 

« Help me », c’est ce que j’ai ressenti au début – que j’avais besoin d’aide. Au Royaume-Uni également, nous décrivons ces livres comme des « self-help » – c’était donc un jeu sur le mot avec « help ».


Emma :

– Cette année consacrée au développement personnel a été difficile mais finalement riche en enseignements et vous vous sentez visiblement plus épanouie après ce challenge. Mais si vous deviez encore améliorer/changer quelque chose en vous, ce serait quoi ? Et est-ce que vous avez décidé de le faire ou vous préférez laisser tomber ?

Bonne question !! Il me reste encore beaucoup de travail à faire pour ouvrir mon cœur à l’amour et pour améliorer ma relation avec l’argent et je prévois de lire davantage de livres sur ces domaines.

– Et maintenant ? J’imagine qu’après un tel défi il doit être difficile de revenir à sa zone confort trop longtemps. Est-ce que vous avez un nouveau projet du même genre ?

Parce que « Help me » est publié dans le monde entier. Je suis restée occupée à faire des interviews et à visiter des lieux, ce qui m’a gardé hors de ma zone de confort! La télévision en direct et parler à des centaines de personnes est assez angoissante ! Mais oui, je prévois d’examiner l’amour et l’argent dans l’avenir.


 

Amélie :

– Avez-vous réellement vécu certains évènements présents dans Help me ? (Bain d’eau glacé, marcher sur les braises…) ?

Oui !! J’ai sauté de l’avion, j’ai couru sur des charbons ardents, je me suis misee à la comédie, j’ai nagé dans un étang glacé!

– Quels sont vos 3 livres préférés, en matière de développement personnel ? Pourquoi ?

Le Pouvoir du moment présent de Eckhart Tolle est le livre le plus sage que j’ai lu et je pense que son message est correct : que la seule chose qui soit réelle est ce qui se passe actuellement et que nous passons à côté de la vie lorsque nous la passons dans notre tête, que nous nous inquiétons de l’avenir ou que nous analysons le passé.

Rien à foutre John C Parkin – J’aime ce livre! Son message est libérateur: lâchez-vous, détendez-vous, arrêtez de vous inquiéter autant et faites-vous confiance pour que tout se passe bien.

Daring Greatly de Brene Brown – un livre magnifique sur l’humain et sur la magie qui se produit lorsque nous sommes vulnérables et que nous communiquons honnêtement avec d’autres personnes. Brown dit qu’elle n’aime pas le terme développement personnel parce qu’elle ne pense pas que nous sommes censés le faire nous-mêmes – nous sommes censés nous entraider. Je suis d’accord avec ça.


Et vous, avez-vous déjà lu des livres de développement personnel ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s